Présentation

Manifeste

L’art et la culture ouvrent le champ des possibles.

Chez Manifesto, nous soutenons passionnément la culture. Sous toutes ses formes, des arts plastiques à la création culinaire, de l’échelle locale aux projets internationaux.

Equipe

Née en 2015 de la rencontre de Laure Confavreux-Colliex et Hervé Digne, la société réunit aujourd’hui une équipe résolument pluridisciplinaire et interculturelle.

  • Hervé Digne

    Cofondateur, Président

    Hervé Digne, diplômé Sciences Po Paris-ENA, exerce ses activités dans la culture et les industries culturelles. Il a occupé des responsabilités de direction générale dans les magazines d’Hachette puis dans la branche médias de Lagardère. Ancien Conseiller pour les médias du Premier ministre Villepin, il a été actif dans le déploiement de la télévision numérique et le lancement de France 24. Il a ensuite conduit un grand nombre de missions de conseil dans le champ des médias pour des cabinets (Arthur D Little, Kurt Salmon, Post’Advisors) et réalise des opérations de rapprochement d’entreprises dans le secteur des industries culturelles et créatives comme Président de Postmedia Finance, qu’il a créée en 2003. Investi dans le cinéma, il a été administrateur d’EuropaCorp, puis Président de Cofiloisirs, établissement de financement du cinéma (2012-19) et il est depuis 2014 membre du Conseil d’administration d’UGC.

    Co-fondateur de Manifesto en 2015, il a aussi assuré la présidence du Forum d’Avignon, ainsi que celle de la Collection Lambert. Également Président du Cercle de l’Odéon-Théâtre de l’Europe, Administrateur du FRAC Île-de-France, et membre de plusieurs jurys artistiques, Hervé est Chevalier des Arts et Lettres et de la Légion d’Honneur, et Officier du Mérite.

    Hervé Digne, diplômé Sciences Po Paris-ENA, exerce ses activités dans la culture et les industries culturelles. Il a occupé des responsabilités de direction générale dans les magazines d’Hachette puis dans la branche médias de Lagardère. Ancien Conseiller pour les médias du Premier ministre Villepin, il a été actif dans le déploiement de la télévision numérique et le lancement de France 24. Il a ensuite conduit un grand nombre de missions de conseil dans le champ des médias pour des cabinets (Arthur D Little, Kurt Salmon, Post’Advisors) et réalise des opérations de rapprochement d’entreprises dans le secteur des industries culturelles et créatives comme Président de Postmedia Finance, qu’il a créée en 2003. Investi dans le cinéma, il a été administrateur d’EuropaCorp, puis Président de Cofiloisirs, établissement de financement du cinéma (2012-19) et il est depuis 2014 membre du Conseil d’administration d’UGC.

    Co-fondateur de Manifesto en 2015, il a aussi assuré la présidence du Forum d’Avignon, ainsi que celle de la Collection Lambert. Également Président du Cercle de l’Odéon-Théâtre de l’Europe, Administrateur du FRAC Île-de-France, et membre de plusieurs jurys artistiques, Hervé est Chevalier des Arts et Lettres et de la Légion d’Honneur, et Officier du Mérite.

  • Laure Confavreux-Colliex

    Cofondatrice, Directrice générale

    Diplômée de l’ESSEC MBA, de la Schulich Business School de Toronto et licenciée en droit, Laure Confavreux-Colliex a travaillé à ses débuts pour la RMN et le Metropolitan Museum of Art (New York). Elle a dirigé pendant 10 ans l’entité européenne du groupe Lord, leader international en conseil et programmation muséale, en qualité d’associée puis de Vice-Présidente exécutive. Ses diverses missions l’ont amenée à conduire des projets complexes et multiculturels comme la création du Louvre-Lens, la préfiguration de la Cité du Vin à Bordeaux, le projet de refonte de la Monnaie de Paris MétaLmorphoses, la programmation de la Maison Hermès à Shanghai, etc. Elle quitte le groupe et co-fonde Manifesto en 2015.

    Laure est également administratrice du Fonds de dotation Magnum Photos, de la Fondation EDMUS contre la Sclérose en Plaques (www.fondation-edmus.org) et fait partie du Bureau de Lab’Bel (Fonds de dotation dédié à l’art contemporain du groupe Bel).

    Diplômée de l’ESSEC MBA, de la Schulich Business School de Toronto et licenciée en droit, Laure Confavreux-Colliex a travaillé à ses débuts pour la RMN et le Metropolitan Museum of Art (New York). Elle a dirigé pendant 10 ans l’entité européenne du groupe Lord, leader international en conseil et programmation muséale, en qualité d’associée puis de Vice-Présidente exécutive. Ses diverses missions l’ont amenée à conduire des projets complexes et multiculturels comme la création du Louvre-Lens, la préfiguration de la Cité du Vin à Bordeaux, le projet de refonte de la Monnaie de Paris MétaLmorphoses, la programmation de la Maison Hermès à Shanghai, etc. Elle quitte le groupe et co-fonde Manifesto en 2015.

    Laure est également administratrice du Fonds de dotation Magnum Photos, de la Fondation EDMUS contre la Sclérose en Plaques (www.fondation-edmus.org) et fait partie du Bureau de Lab’Bel (Fonds de dotation dédié à l’art contemporain du groupe Bel).

  • Fanny Bannet

    Directrice associée des opérations

    Diplômée du Celsa et de l’ESCP Europe, Fanny Bannet a mené des missions en communication avant de se tourner vers des fonctions de production au sein du Centquatre et de l’Opéra national de Paris, puis de relations avec les mécènes pour l’exposition Monumenta/Anish Kapoor au Grand Palais. Elle a ensuite rejoint le Sadler’s Wells Theatre à Londres, où elle a organisé les tournées de divers spectacles de danse de New York à Sydney, en passant par Beijing, Moscou, Taipei et Beyrouth. Elle a notamment produit Life in Progress, le spectacle d’adieu de l’étoile Sylvie Guillem, plébiscité par la presse comme par le public.

    Auditrice de la première session annuelle du Cycle des hautes études de la culture organisé par le Ministère, elle enseigne par ailleurs « L’art et la culture au service du développement urbain » à Paris VIII.

    Diplômée du Celsa et de l’ESCP Europe, Fanny Bannet a mené des missions en communication avant de se tourner vers des fonctions de production au sein du Centquatre et de l’Opéra national de Paris, puis de relations avec les mécènes pour l’exposition Monumenta/Anish Kapoor au Grand Palais. Elle a ensuite rejoint le Sadler’s Wells Theatre à Londres, où elle a organisé les tournées de divers spectacles de danse de New York à Sydney, en passant par Beijing, Moscou, Taipei et Beyrouth. Elle a notamment produit Life in Progress, le spectacle d’adieu de l’étoile Sylvie Guillem, plébiscité par la presse comme par le public.

    Auditrice de la première session annuelle du Cycle des hautes études de la culture organisé par le Ministère, elle enseigne par ailleurs « L’art et la culture au service du développement urbain » à Paris VIII.

  • Alexandre Colliex

    Directeur international, Directeur associé de Manifesto Expo

    Normalien, agrégé et titulaire d’une maîtrise sur l’œuvre de Francis Bacon, Alexandre Colliex a commencé sa carrière au cabinet du Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur avant de diriger le service culturel du Consulat de France à Toronto, puis le service international de la région Pays de la Loire. Il a ainsi conduit des projets internationaux tant au sein du réseau diplomatique qu’auprès de grands élus locaux. Il a été en charge pendant plus de 6 ans de la stratégie et des grands projets internationaux du Centre Pompidou. Il y a développé un réseau mondial avec des musées et grandes collections et institutions privées. Alexandre Colliex a ensuite rejoint la Fondation Giacometti comme Directeur du développement, en charge de la stratégie globale, des expositions internationales et de l’ouverture d’un nouveau siège à Paris.

    Il a rejoint Manifesto de retour de Hong Kong où il était en charge de définir et piloter le projet du CTF Art Museum, premier musée d’art contemporain de Hong Kong dans un espace de 10 000m². Il est régulièrement sollicité pour donner des conférences et collaborer à des expositions d’art contemporain.

    Normalien, agrégé et titulaire d’une maîtrise sur l’œuvre de Francis Bacon, Alexandre Colliex a commencé sa carrière au cabinet du Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur avant de diriger le service culturel du Consulat de France à Toronto, puis le service international de la région Pays de la Loire. Il a ainsi conduit des projets internationaux tant au sein du réseau diplomatique qu’auprès de grands élus locaux. Il a été en charge pendant plus de 6 ans de la stratégie et des grands projets internationaux du Centre Pompidou. Il y a développé un réseau mondial avec des musées et grandes collections et institutions privées. Alexandre Colliex a ensuite rejoint la Fondation Giacometti comme Directeur du développement, en charge de la stratégie globale, des expositions internationales et de l’ouverture d’un nouveau siège à Paris.

    Il a rejoint Manifesto de retour de Hong Kong où il était en charge de définir et piloter le projet du CTF Art Museum, premier musée d’art contemporain de Hong Kong dans un espace de 10 000m². Il est régulièrement sollicité pour donner des conférences et collaborer à des expositions d’art contemporain.

  • Yvannoé Kruger

    Conseiller artistique

    Formé à l’University of the Arts et Central Saint Martins à Londres, Yvannoé Kruger a fait ses premiers pas comme designer puis s’est tourné vers la réalisation de films. Friand de rencontres avec des artistes, il a rejoint l’équipe de programmation de Jean de Loisy au Palais de Tokyo de 2011 à 2015, où il a organisé nombre de performances, festivals, concerts, installations. Dans ses activités de curator, il aime à trouver des passerelles entre les différents champs de l’art, notamment avec la gastronomie et l’artisanat.

    Formé à l’University of the Arts et Central Saint Martins à Londres, Yvannoé Kruger a fait ses premiers pas comme designer puis s’est tourné vers la réalisation de films. Friand de rencontres avec des artistes, il a rejoint l’équipe de programmation de Jean de Loisy au Palais de Tokyo de 2011 à 2015, où il a organisé nombre de performances, festivals, concerts, installations. Dans ses activités de curator, il aime à trouver des passerelles entre les différents champs de l’art, notamment avec la gastronomie et l’artisanat.

  • Marie Marquis Lhuillier

    Responsable de production

    A l’issue de sa classe préparatoire en Arts Appliqués, Marie Marquis Lhuillier obtient une licence à l’Ecole d’architecture à Marne-la-Vallée puis poursuit ses études en master d’architecture à l’ENSA Paris-Malaquais. Durant une année de césure, elle a participé à divers projets au sein de l’agence Berger&Berger, puis rejoint le studio de l’artiste Bernar Venet à New York. En parallèle de ses études, elle a co-fondé le collectif artistique AA(n+1). Elle a validé son HMONP et s’est formée au sein de l’agence Wilmotte&Associés Architectes comme membre de l’équipe de chantier du projet Qu4drans à Balard, avant de se former au management de la culture à l’ESCP Europe.

    A l’issue de sa classe préparatoire en Arts Appliqués, Marie Marquis Lhuillier obtient une licence à l’Ecole d’architecture à Marne-la-Vallée puis poursuit ses études en master d’architecture à l’ENSA Paris-Malaquais. Durant une année de césure, elle a participé à divers projets au sein de l’agence Berger&Berger, puis rejoint le studio de l’artiste Bernar Venet à New York. En parallèle de ses études, elle a co-fondé le collectif artistique AA(n+1). Elle a validé son HMONP et s’est formée au sein de l’agence Wilmotte&Associés Architectes comme membre de l’équipe de chantier du projet Qu4drans à Balard, avant de se former au management de la culture à l’ESCP Europe.

  • Clarissa Pelino

    Responsable de projets urbains

    Italienne, Clarissa Pelino a étudié l’urbanisme à Sciences Po Paris, et suivi une année d’études en géographie et histoire de l’art à UCLA (Los Angeles). Pendant son master, elle a travaillé pour l’APUR et la Ville de Paris sur l’attractivité économique et culturelle de Paris face à d’autres métropoles mondiales. A Mumbai, en Inde, elle a conduit plusieurs études, notamment sur l’économie informelle d’un bidonville, et sur les pratiques de conservation du patrimoine industriel et Art déco ; puis elle a mené un stage auprès du cabinet d’architecture Abha Narain Lambah sur des projets de réhabilitation urbaine. Passionnée de cinéma, elle rejoint Manifesto en 2017. Elle enseigne « L’art et la culture au service du développement urbain » à Paris VIII.

    Italienne, Clarissa Pelino a étudié l’urbanisme à Sciences Po Paris, et suivi une année d’études en géographie et histoire de l’art à UCLA (Los Angeles). Pendant son master, elle a travaillé pour l’APUR et la Ville de Paris sur l’attractivité économique et culturelle de Paris face à d’autres métropoles mondiales. A Mumbai, en Inde, elle a conduit plusieurs études, notamment sur l’économie informelle d’un bidonville, et sur les pratiques de conservation du patrimoine industriel et Art déco ; puis elle a mené un stage auprès du cabinet d’architecture Abha Narain Lambah sur des projets de réhabilitation urbaine. Passionnée de cinéma, elle rejoint Manifesto en 2017. Elle enseigne « L’art et la culture au service du développement urbain » à Paris VIII.

  • Mae Woolworth

    Responsable de projets

    Franco-américaine, Mae Woolworth a étudié l’économie à Assas et la Sorbonne puis le management de la culture à l’ESCP Europe. Chez Ralph Lauren à Londres, elle a élaboré des études stratégiques marketing et organisé divers événements. De retour à Paris, elle a travaillé au service publicité du groupe Les Echos puis au sein de l’entreprise Culturespaces, qui gère des monuments historiques et musées en France. Elle a alors coordonné des projets de signalétique et muséographie, suivi l’aménagement des espaces commerciaux et participé à l’ouverture de l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence. Elle est par ailleurs impliquée dans l’organisation de foires d’éditions.

    Franco-américaine, Mae Woolworth a étudié l’économie à Assas et la Sorbonne puis le management de la culture à l’ESCP Europe. Chez Ralph Lauren à Londres, elle a élaboré des études stratégiques marketing et organisé divers événements. De retour à Paris, elle a travaillé au service publicité du groupe Les Echos puis au sein de l’entreprise Culturespaces, qui gère des monuments historiques et musées en France. Elle a alors coordonné des projets de signalétique et muséographie, suivi l’aménagement des espaces commerciaux et participé à l’ouverture de l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence. Elle est par ailleurs impliquée dans l’organisation de foires d’éditions.

  • Mathilde Levesque

    Administratrice

    Depuis ses débuts au Théâtre du Châtelet, Mathilde Levesque a été amenée à diriger des productions internationales de premier plan dans tous les domaines de l’art vivant : comédies musicales (Les Misérables, West Side Story…), danse (Pilobolus, Antonio Gades…), art équestre (Ecole de Jerez, Garde Républicaine…), cirque (Cirque de Moscou, Cirque de Pékin…), grands spectacles (David Copperfield, Robert Hossein…), à Paris et en France (Palais des Sports, Palais des Congrès, Folies Bergère, Mogador, Cirque d’Hiver, AccorHotels Arena, Maison de la Danse, Nikaia…). Elle a également organisé les tournées de nombreux producteurs.

    Depuis ses débuts au Théâtre du Châtelet, Mathilde Levesque a été amenée à diriger des productions internationales de premier plan dans tous les domaines de l’art vivant : comédies musicales (Les Misérables, West Side Story…), danse (Pilobolus, Antonio Gades…), art équestre (Ecole de Jerez, Garde Républicaine…), cirque (Cirque de Moscou, Cirque de Pékin…), grands spectacles (David Copperfield, Robert Hossein…), à Paris et en France (Palais des Sports, Palais des Congrès, Folies Bergère, Mogador, Cirque d’Hiver, AccorHotels Arena, Maison de la Danse, Nikaia…). Elle a également organisé les tournées de nombreux producteurs.

  • Mariana Seiko Sakurada

    Mariana Seiko Sakurada

    Chargée de projets

    Brésilienne et japonaise, Mariana est diplômée de l’Université de Sao Paulo en architecture et urbanisme. Elle débute sa carrière au sein d’agences d’architecture. Chez Solé Associados, elle a conduit des projets d’équipements culturels : Théâtre Santos Augusta, Théâtre Opus à Sao Paulo, Centre Culturel SESC JK à Belo Horizonte. Elle s’est ensuite tournée vers la scénographie pour des projets artistiques (avec le chorégraphe Ismael Ivo notamment) et événementiels (ex : Mitsubishi Electric, Lipton). Elle s’est spécialisée en maîtrise d’ouvrage à l’ENSA Paris-Belleville, où elle a mené une étude sur des ateliers d’artistes pour la Condition Publique à Roubaix.

    Brésilienne et japonaise, Mariana est diplômée de l’Université de Sao Paulo en architecture et urbanisme. Elle débute sa carrière au sein d’agences d’architecture. Chez Solé Associados, elle a conduit des projets d’équipements culturels : Théâtre Santos Augusta, Théâtre Opus à Sao Paulo, Centre Culturel SESC JK à Belo Horizonte. Elle s’est ensuite tournée vers la scénographie pour des projets artistiques (avec le chorégraphe Ismael Ivo notamment) et événementiels (ex : Mitsubishi Electric, Lipton). Elle s’est spécialisée en maîtrise d’ouvrage à l’ENSA Paris-Belleville, où elle a mené une étude sur des ateliers d’artistes pour la Condition Publique à Roubaix.

  • Giulia Perlasca

    Chargée de projets

    Italienne, Giulia Perlasca a obtenu un Master en Histoire de la photographie à l’Université de Louvain-La-Neuve (Belgique) après un diplôme en Histoire de l’art à l’Université de Padoue (Italie). Elle a commencé sa carrière en tant que chargée des événements culturels au sein de l’Ambassade italienne à Paris. Après avoir travaillé comme assistante de rédaction au Journal des Arts, elle a rejoint une galerie internationale de photographie, en charge des collectionneurs. Elle s’est ensuite formée pendant quatre ans dans l’organisation d’expositions au sein de l’agence parisienne rentingART.

    Italienne, Giulia Perlasca a obtenu un Master en Histoire de la photographie à l’Université de Louvain-La-Neuve (Belgique) après un diplôme en Histoire de l’art à l’Université de Padoue (Italie). Elle a commencé sa carrière en tant que chargée des événements culturels au sein de l’Ambassade italienne à Paris. Après avoir travaillé comme assistante de rédaction au Journal des Arts, elle a rejoint une galerie internationale de photographie, en charge des collectionneurs. Elle s’est ensuite formée pendant quatre ans dans l’organisation d’expositions au sein de l’agence parisienne rentingART.

  • Thomas Havet Manifesto

    Thomas Havet

    Chef de projet partenaire

    Architecte HMONP, Thomas Havet est diplômé de l’Ecole Boulle et de l’Ecole d’architecture à Marne-la-Vallée. À l’issue de ses études il rejoint l’agence d’architecture et d’urbanisme internationale TVK en tant que chef de projet. Pendant quatre ans il participe à des projets complexes, aux échelles multiples, approchant une variété de situations théoriques, conceptuelles et construites.

    En parallèle, il fonde Double Séjour, projet curatorial qui explore le rapport des œuvres aux lieux par l’exposition collective et l’édition. Fort de ces expériences, il développe aujourd’hui une activité d’architecte et curateur indépendant. Il collabore notamment avec Manifesto sur le projet POUSH.

    Architecte HMONP, Thomas Havet est diplômé de l’Ecole Boulle et de l’Ecole d’architecture à Marne-la-Vallée. À l’issue de ses études il rejoint l’agence d’architecture et d’urbanisme internationale TVK en tant que chef de projet. Pendant quatre ans il participe à des projets complexes, aux échelles multiples, approchant une variété de situations théoriques, conceptuelles et construites.

    En parallèle, il fonde Double Séjour, projet curatorial qui explore le rapport des œuvres aux lieux par l’exposition collective et l’édition. Fort de ces expériences, il développe aujourd’hui une activité d’architecte et curateur indépendant. Il collabore notamment avec Manifesto sur le projet POUSH.

  • Yves Dessuant Manifesto

    Yves Dessuant

    Programmateur partenaire

    Architecte DPLG - Programmateur, Yves Dessuant a collaboré avec François Lombard (programmateur du Centre Pompidou) sur divers projets culturels au sein du cabinet P.A.S. Fondateur de la s.a.r.l. PROGRAMME en 1990, il y exerce des missions d’assistance à la maîtrise d’ouvrage (pour la définition de ses objectifs et exigences architecturales) et à la maîtrise d’œuvre (pour la compréhension et traduction de ces exigences). Parmi les études réalisées, en France et dans une quinzaine de pays, l’on compte le Fresnoy - Studio national des arts contemporains à Tourcoing, le projet de l'Expo 2004 au Bourget, le Pavillon de la France à l’Expo Internationale de Saragosse et à l’Expo Universelle de Shanghai, le projet de Cité des Médias d’Abu Dhabi, l’École supérieure des Arts visuels de Marrakech, et de nombreuses opérations tertiaires, industrielles ou culturelles pour le Groupe Richemont.

    Yves a présidé l'Institut de la Programmation en Architecture et en Aménagement de 1998 à 2004.

    Architecte DPLG - Programmateur, Yves Dessuant a collaboré avec François Lombard (programmateur du Centre Pompidou) sur divers projets culturels au sein du cabinet P.A.S. Fondateur de la s.a.r.l. PROGRAMME en 1990, il y exerce des missions d’assistance à la maîtrise d’ouvrage (pour la définition de ses objectifs et exigences architecturales) et à la maîtrise d’œuvre (pour la compréhension et traduction de ces exigences). Parmi les études réalisées, en France et dans une quinzaine de pays, l’on compte le Fresnoy - Studio national des arts contemporains à Tourcoing, le projet de l'Expo 2004 au Bourget, le Pavillon de la France à l’Expo Internationale de Saragosse et à l’Expo Universelle de Shanghai, le projet de Cité des Médias d’Abu Dhabi, l’École supérieure des Arts visuels de Marrakech, et de nombreuses opérations tertiaires, industrielles ou culturelles pour le Groupe Richemont.

    Yves a présidé l'Institut de la Programmation en Architecture et en Aménagement de 1998 à 2004.

  • Laurence Chesneau-Dupin Manifesto

    Laurence Chesneau-Dupin

    Muséographe partenaire

    Diplômée en Histoire de l’art et archéologie, Conservateur en chef du patrimoine, Laurence Chesneau-Dupin a dirigé les musées de Flers, puis de Cognac, où elle a piloté la création du Musée des arts du Cognac. Après une expérience de Direction des affaires culturelles, elle a rejoint la Ville de Bordeaux dans l’équipe de préfiguration de la Cité du Vin, puis la Fondation pour la Culture et les Civilisations du Vin qui gère l’établissement. Elle y a en particulier dirigé le projet culturel et le suivi de la programmation muséographique.

    Membre de l’ICOM, elle est intéressée par les questionnements touchant la muséographie contemporaine et cherche à mettre en œuvre une approche pluridisciplinaire visant à concilier exigence scientifique, expérience sensible et plaisir de la découverte.

    Consultante indépendante depuis 2019, elle collabore régulièrement avec Manifesto.

    Diplômée en Histoire de l’art et archéologie, Conservateur en chef du patrimoine, Laurence Chesneau-Dupin a dirigé les musées de Flers, puis de Cognac, où elle a piloté la création du Musée des arts du Cognac. Après une expérience de Direction des affaires culturelles, elle a rejoint la Ville de Bordeaux dans l’équipe de préfiguration de la Cité du Vin, puis la Fondation pour la Culture et les Civilisations du Vin qui gère l’établissement. Elle y a en particulier dirigé le projet culturel et le suivi de la programmation muséographique.

    Membre de l’ICOM, elle est intéressée par les questionnements touchant la muséographie contemporaine et cherche à mettre en œuvre une approche pluridisciplinaire visant à concilier exigence scientifique, expérience sensible et plaisir de la découverte.

    Consultante indépendante depuis 2019, elle collabore régulièrement avec Manifesto.

  • Laurent Ghnassia

    Directeur de création partenaire (Tokyo)

    Diplômé du GREMAQ sous la direction de Jean Tirole, Laurent a fait ses débuts à la Direction des études économiques du Crédit Lyonnais. Après avoir sillonné la planète, il entame sa carrière dans l’industrie culturelle à Bruxelles. Il a notamment produit le film Le Nain Rouge (Festival de Cannes 1997) puis pris la direction du festival du documentaire FIDMarseille. La designer agnès b. lui a ensuite confié la direction artistique de sa marque au Japon. Durant trois ans, il a produit et créé un grand nombre d’événements et expositions alliant art, cinéma, musique ou littérature.

    Epoux de l’actrice japonaise Shinobu Terajima (Ours d’argent au Festival de Berlin), Laurent fonde LA BOITE en 2007, studio de création basé à Tokyo, qui propose des expériences émotionnelles et culturelles aux marques avec lesquelles il collabore.

    Diplômé du GREMAQ sous la direction de Jean Tirole, Laurent a fait ses débuts à la Direction des études économiques du Crédit Lyonnais. Après avoir sillonné la planète, il entame sa carrière dans l’industrie culturelle à Bruxelles. Il a notamment produit le film Le Nain Rouge (Festival de Cannes 1997) puis pris la direction du festival du documentaire FIDMarseille. La designer agnès b. lui a ensuite confié la direction artistique de sa marque au Japon. Durant trois ans, il a produit et créé un grand nombre d’événements et expositions alliant art, cinéma, musique ou littérature.

    Epoux de l’actrice japonaise Shinobu Terajima (Ours d’argent au Festival de Berlin), Laurent fonde LA BOITE en 2007, studio de création basé à Tokyo, qui propose des expériences émotionnelles et culturelles aux marques avec lesquelles il collabore.

Métiers

Agence de conseil

Leader en urbanisme culturel
Acteur majeur des stratégies culturelles et muséales
Créateur d’une formation pour les professionnels

Entrepreneur culturel

Concepteur de lieux inédits
Créateur de nouveaux usages culturels dans les territoires
Incubateur d’artistes

Producteur culturel

Producteur d’œuvres d’art d’envergure
Producteur d’expositions avec itinérances internationales

Nous rejoindre

Equipe de passionnés aux profils variés, nous nous attachons à allier sens du défi et épanouissement dans une atmosphère créative. Ça vous tente ?

Postuler