Claude Lévêque

UGC Vélizy | 2019

Désireux de poursuivre son engagement auprès de la création de manière innovante, le Groupe UGC a confié, avec l’assistance de Manifesto, à l’artiste de renommée internationale Claude Lévêque la création de sa première œuvre au cœur d’un cinéma (2019).

Crédit ADAGP Claude Lévêque. Courtesy the artist and kamel mennour Paris London

Il suffit parfois d’un regard… Surgissant d’un mur en béton, deux immenses yeux de néons bleutés prennent le spectateur en embuscade. Impossible d’y échapper !

Artiste majeur de la scène française et internationale, Claude Lévêque (né en 1953) conçoit des dispositifs d’une grande force expressive. Jouant de la capacité des œuvres à provoquer des émotions visuelles et sensibles, l’artiste construit en virtuose « des pièges à sensations » par l'utilisation de la lumière notamment.

Dans la lignée de ses installations réalisées pour le Musée du Louvre et l’Opéra de Paris, il crée pour l’UGC Ciné Cité Vélizy une œuvre originale intitulée « Le Chat », en forme de clin d’œil au 7ème art : « Il fallait être dans la légèreté face à cette architecture intense et cette faille en béton sur laquelle vient s’insérer l’œuvre. L’idée m’est venue à partir du regard de Simone Signoret dans le film Le Chat [1971] de Pierre Granier-Deferre. Une actrice que j’affectionne tout particulièrement. »

Guidée par la forme architecturale conçue par Jean-Marc Lalo comme un enchaînement de figures géométriques, belvédères et espaces ouverts, il s’agit de la première œuvre réalisée par l’artiste dans un cinéma. Manifesto a piloté la production de l’œuvre comme des outils de médiation et communication (vidéo making-of, dépliant pour le jeune public, relations presse, etc.).

« Soudain sur l’immense mur en béton brut, un regard bleu vous observe. Deux yeux perçants. Ils tremblent un peu et flottent dans la pénombre. Comme ceux d’un chat (…). Cette œuvre monumentale est accessible sans billet et se regarde avec une perspective différente qu’on se positionne au rez-de-chaussée en regardant d’en bas, en « contre-plongée », ou depuis la coursive du premier étage. »

Le Figaro

Crédit: Alexandre Dupouey
Crédit ADAGP Claude Lévêque. Courtesy the artist and kamel mennour Paris London
Claude-Leveque UCG Velizy Crédit-Antonin-AM
Crédit Antonin AM
Crédit: Alexandre Dupouey
Crédit Manifesto

À découvrir aussi