Conseil stratégique

Grand Paris Express

La Société du Grand Paris est en charge de concevoir et construire le nouveau métro automatique du Grand Paris. D’ici 2030, ce sont 200 kilomètres de lignes et 68 gares qui formeront le réseau du Grand Paris Express. Suite à une consultation publique, une direction artistique et culturelle du Grand Paris Express a été nommée, emmenée par José Manuel Gonçalvès.

Manifesto fait partie de l’équipe lauréate aux côtés du CENTQUATRE-PARIS et de l’agence Eva Albarran&Co. Plus spécifiquement, Manifesto est mandataire du groupement, responsable des aspects juridiques et administratifs, de la programmation fonctionnelle de la future gare Saint-Denis Pleyel et du développement des ressources du projet. Grâce aux 4 millions d’euros d’ores et déjà collectés en juillet 2017 pour les trois prochaines années, le Fonds de dotation va pouvoir soutenir dès à présent de nouveaux projets artistiques et culturels sur les territoires du Grand Paris.

De premières actions artistiques ont été lancées comme le « KM1 » à Clamart, le « KM2 » à Cachan et le « KM3 » à Champigny. Lors de ces trois journées développées chacune sur un thème artistique spécifique, les publics ont pu s’immerger dans une parade sur un chantier de construction, au coeur d’oeuvres temporaires et permanentes, découvrir des randonnées urbaines, des spectacles, un marché alimentaire et une discothèque. La création d’une œuvre immersive et poétique par Tobias Rehberger sur un set de Thylacine a été dévoilée lors de la Nuit Blanche 2016 sur l’île Saint-Germain. L’installation « Gyrotope » de Pablo Valbuena a quant à elle atteint la première destination de son itinérance à Bruxelles. Des projets artistiques et culturels d’une grande diversité sont en cours de développement pour les futures gares et sur le territoire du Grand Paris.

Plus d’infos sur www.culture-grandparisexpress.fr

km1-grand-paris-express-bd


Cité de la mode et du design

Filiale du Groupe Caisse des Dépôts, Les Docks – Cité de la Mode et du Design est un lieu d’événements, de culture et de détente, dans un bâtiment de 20 000m² réhabilité par Jakob+MacFarlane, situé en bord de Seine au cœur de Paris. Après des débuts difficiles, la Cité se situe à un carrefour stratégique de son développement. Dans le cadre d’une réflexion plus large sur la création d’un pôle culturel, la Caisse des Dépôts a d’abord confié aux cabinets Capgemini Consulting, Ylios et Manifesto la définition des contours d’une nouvelle Cité à travers une démarche itérative et collaborative. Après une période d’études, le projet s’est porté vers la transformation d’une partie de la Cité en un campus mode, déclenchée notamment par le rapprochement de deux écoles, l’IFM et l’Ecole de Chambre syndicale de la couture parisienne. Manifesto intervient comme AMO et assure une mission stratégique relative à la mise en place et au suivi d’une consultation d’architectes pour le réaménagement d’une partie de la Cité de la Mode.

cite-de-la-mode-et-du-design-bd


Le Musée EDF Electropolis

Le Musée EDF Electropolis a été créé à Mulhouse en 1987. Dédié à la conservation et l’exposition du patrimoine électrique, ainsi qu’à la pédagogie de l’électricité, il se situe à un tournant de son histoire dans un contexte économique et politique complexe. Le Groupe EDF a fait appel à Manifesto pour établir un diagnostic complet de la performance du Musée, basé sur l’analyse de données qualitatives et quantitatives, des recherches documentaires et un ensemble d’entretiens. Sur cette base, Manifesto a établi deux scénarios de régénération du Musée, visant un objectif de modernisation et dynamisation de ses activités, appuyé sur une redéfinition de sa place au sein du Groupe EDF.

musee-edf-electropolis-grande-machine-bd


Al-Ula – Arabie Saoudite

Le 10 avril 2018, la France a signé un accord de dix ans avec l’Arabie saoudite pour le développement touristique et culturel du site archéologique d’Al-Ula. La Royal Commission of Al-Ula a sollicité Manifesto pour son expertise culturelle, en lui confiant des missions de storytelling autour de l’ambition culturelle du projet et de sensibilisation des leaders culturels français à Al-Ula. Manifesto a également accompagné l’organisation d’un événement culturel consacré à Al-Ula lors de la visite officielle à Paris : propositions artistiques, listing des personnalités culturelles…

M Avenue, Marrakech

Une nouvelle avenue-jardin de 500m de long est en cours de construction à Marrakech, reliant les jardins de la Ménara au Palais des Congrès. Portée par le promoteur DHC (Downtown Hotel Corporation), M Avenue intégrera sur son tracé – baigné d’espaces verts – établissements hôteliers de luxe, commerces, bureaux, espaces bien-être et un nouveau centre culturel sans équivalent au Maroc. A partir des habitants qui en font sa richesse, il offrira des clefs aux visiteurs pour découvrir et comprendre les merveilles de Marrakech dans un parcours multimédia à couper le souffle. Manifesto est investi dans toutes les étapes de préfiguration du projet. Son intervention se poursuivra sur l’animation artistique du chantier et après l’inauguration, sur la programmation culturelle du nouvel établissement et de l’Avenue elle-même.

m-avenue-centre-culturel-bd


Champ de bataille de Verdun

A l’occasion du bicentenaire de la Grande Guerre, le Mémorial de Verdun a fait l’objet d’une rénovation saluée par le public comme les professionnels. Il est entouré par d’autres lieux de mémoire présents sur le Champ de Bataille comme les Forts de Vaux, de Douaumont et l’Ossuaire. Cette profusion de sites morcelle l’expérience des nombreux visiteurs. Ainsi, les pouvoirs publics ayant créé une entité juridique commune de gestion (EPCC), il a été demandé à Manifesto d’analyser le fonctionnement et les attentes des différents acteurs impliqués, d’appréhender les difficultés et les points forts et de proposer des solutions opérationnelles, rapides et concrètes pour faciliter le lancement de l’EPCC.

memorial-de-verdun-bd

Production artistique

 

 

UGC Gobelins

Le Groupe UGC s’est à nouveau rapproché de Manifesto pour imaginer et piloter une commande artistique inédite, diffusée sur l’écran en façade du tout nouvel UGC Gobelins dans le 13ème arrondissement de Paris. Approfondissant une réflexion sur les pratiques audiovisuelles expérimentales, Manifesto a proposé le travail d’Hector Castells-Matutano, jeune artiste espagnol sculptant des formes abstraites, vibrantes et délicates à partir d’images fixes. Signal poétique dans l’espace urbain, ses oeuvres diffusées sur la façade et dans le hall du cinéma parisien depuis début août 2018 initient une expérience visuelle et émotionnelle pour les flâneurs comme pour les spectateurs.


UGC – Fluctuations

Le Groupe UGC, désireux de poursuivre son engagement auprès de la création, a fait appel à Manifesto pour imaginer et réaliser une commande artistique sur-mesure dans les 123 mètres de couloirs de sortie de l’UGC Ciné Cité Les Halles, plus grand cinéma du monde. Pour cette aventure artistique unique, Manifesto identifie deux jeunes artistes talentueux issus des Beaux-Arts : Elliott Causse et Kenia Almaraz Murillo. Accompagné du Studio Elémentaires, créateur lumières, ils conçoivent « Fluctuations », une œuvre labyrinthique qui plonge le public au cœur d’un rite de passage de l’ombre à la lumière, de la fiction au réel. En complément de cette fresque – première œuvre d’une telle ampleur commandée par le Groupe UGC -, Manifesto coordonne la réalisation d’un clip vidéo, tourné in situ sur une composition musicale originale, et diffusé en salles.

Découvrir le clip vidéo, des photos du making-of et la présentation des artistes sur le site UGC ici


Services du Premier Ministre

A l’invitation de Sogelym Dixence, Manifesto a imaginé et conduit une consultation d’artistes pour un nouveau bâtiment accueillant les Services du Premier Ministre, le Défenseur des Droits et la CNIL (Ilôt Fontenoy à Paris).

Le jury, présidé par Jacques Toubon (ancien ministre de la Culture), a sélectionné une peinture murale de l’artiste Abdelkader Benchamma, dont Manifesto a assuré la production. Cette œuvre lyrique apporte mouvement et profondeur à la Cour Marine.

Benchamma avec crédits


Foodographie by Martin Parr

De juin à septembre 2018, le centre commercial Beaugrenelle (Paris 15e) s’est transformé en scène artistique XXL en accueillant l’exposition « Foodographie » de Martin Parr. A l’invitation d’Apsys, Manifesto a conçu et produit cette installation inédite de 26 images grand format avec la complicité de l’artiste et de l’agence Magnum Photos. Temps fort d’un été artistique et gourmand, l’exposition met en scène le travail documentaire du célèbre photographe britannique, qui retrace ici les habitudes alimentaires à travers le monde « de son point de vue espiègle et avec un zeste d’humour » (Madame Figaro). Alerté par l’essor de la malbouffe, il offre un regard décalé et souvent ironique sur la photographie culinaire.


Muse 

Spécialiste des lieux de commerces et de loisirs, Apsys crée Muse, un lieu de shopping qui allie art et design au sein d’une architecture signée Jean-Paul Viguier, à deux pas du Centre Pompidou-Metz.

Désireux d’intégrer une expérience artistique poétique et surprenante au parcours client, Apsys a confié à Manifesto et Eva Albarran&Co la conception, la production et la médiation d’un ambitieux programme de commandes artistiques.

En résonance avec le Centre Pompidou-Metz, Muse a souhaité accueillir la création contemporaine en ses murs. Dans cette ville de culture au carrefour de l’Europe, quatre artistes de tous horizons, talents internationalement reconnus ou artistes émergents, ont été invités à réaliser une oeuvre dédiée à Muse : Chourouk Hriech, Julio Le Parc, Lionel Estève et Romain Froquet. Ces oeuvres permanentes ont été révélées au public le 21 novembre 2017.


Sciences Po – Campus 2022

Sciences Po a choisi l’équipe composée de Sogelym Dixence, Wilmotte & Associés, Moreau-Kusunoki pour mener la rénovation et l’aménagement de son campus parisien. D’envergure internationale, à la pointe des innovations éducatives, il valorisera un double patrimoine : l’Artillerie, riche de 300 ans d’histoire, et Sciences Po, qui fêtera ses 150 ans à la rentrée 2021-2022.

Manifesto sera en charge d’imaginer et de réaliser une commande pérenne in situ auprès d’un artiste, aux côtés de l’équipe d’architectes. Ouverture prévue en 2022.

Sciences Politique Paris_Moreau Kusunoki 05

© Sogelym Dixence, Wilmotte & Associés Architectes, Moreau Kusunoki Architectes, RSI Studio


Opérateur culturel

Les Lumières Pleyel

Portées par le groupement représenté par Sogelym Dixence, Les Lumières Pleyel – lauréat d’Inventons la Métropole du Grand Paris – offrent au Territoire de la Culture et de la Création de Plaine Commune une nouvelle scène résolument contemporaine, innovante et protéiforme imaginée par Manifesto. L’hybridation et la modularité des équipements – pensés pour leur capacité d’usage plutôt que pour un unique propriétaire – atteignent un niveau jusqu’alors inédit à l’échelle d’un quartier.

Pour réussir le pari de créer un quartier de ville effervescent, créatif et contributif, les Lumières Pleyel proposent un concept tout à fait novateur en termes d’animation urbaine : « la dissémination » de la programmation des activités sur l’ensemble du quartier.

Cette ambition passe par un solide travail de co-conception, piloté par Manifesto avec l’ensemble de ses premiers partenaires : Approches !, le Centquatre-Paris et son incubateur 104factory, Ecole nationale supérieure Louis Lumière, l’Ecran, Glaz’art, Lamyne M., Mains d’oeuvres, La Main, FACE/Monte Laster, Mugo, Sport dans la Ville, Wow!Labs, Coopérative Indigo, Etoile Cinémas, Les 3 Saisons de la Plaine, IFPC, le Pôle S, IRI et Maison des Sciences de l’homme Paris Nord, Labex Arts-H2H, etc. au total plus de 50 acteurs culturels, académiques, créateurs et institutions.

Une société ad hoc sera créée. La société des Lumières Pleyel, véritable opérateur de services urbains augmenté qui s’appuiera sur un comité de pilotage et un fonds de dotation dédié. La démarche contributive vise à mutualiser les ressources, encourager les projets collaboratifs, les transferts de savoirs et de compétences.

Lumieres Pleyel-02_BD

© Les Lumières Pleyel / Sogelym Dixence – Snøhetta – Baumschlager Eberle Architekten – Chaix & Morel et Associés – Ateliers 2/3/4/ – Mars architectes – Maud Caubet Architectes – Moreau Kusunoki


Joia Méridia

Manifesto pilote le programme artistique et culturel de Joia Meridia, déclaré lauréat de la consultation menée sur le territoire de l’Eco-Vallée par la métropole Nice Côte d’Azur.

Manifesto a choisi un directeur artistique niçois, Eric Mangion, directeur du Centre d’art de la Villa Arson, puis mobilisé de premiers partenaires locaux : le Musée national du Sport, l’Espace de l’Art  Concret et le 109 – Pôle de cultures contemporaines. L’équipe a conçu un programme culturel ambitieux et varié, à destination de la métropole comme des touristes, qui démarrera dès le chantier et contribuera à la vie créative du quartier.

Manifesto a par ailleurs impulsé une commande artistique exceptionnelle qui offrira à Nice une nouvelle signature artistique internationale. Quelques décennies après son passage à la Villa Arson, Carsten Höller imaginera pour Joia Méridia une oeuvre monumentale qui sublimera l’architecture du projet, signée Sou Fujimoto, Lambert-Lénack, laisné roussel, Chartier Dalix, Carta Associés, Cino Zucchi et Anouck Matecki.

Place Meridia-Joia Méridia. ©LambertLénack© Lambert-Lénack


Ancienne usine d’orfèvrerie Christofle

En bordure de canal, au coeur de Saint-Denis (93), une ancienne usine ouvre ses portes le temps d’une double saison. Le Groupe Quartus, porteur d’un grand projet de réhabilitation du site, a confié à Manifesto le pilotage de l’occupation temporaire des locaux (septembre 2018 à juin 2019) avant les travaux. Aux côtés de La Belle Friche, en charge de la location des bureaux et ateliers, Manifesto travaille sur une programmation inédite mobilisant artistes, créateurs, agriculteurs et cuisiniers au sein des grandes verrières et ruelles pavées de l’ancienne cité industrielle afin d’insuffler à ce lieu mythique l’énergie propre au Territoire de la Culture et de la Création dans lequel il s’inscrit.


L’Atelier de l’Arsenal

Projet lauréat du concours Réinventer la Seine sur le site de la Place Mazas à Paris, l’Atelier de l’Arsenal est une nouvelle destination culturelle, un véritable réservoir de création !

Salle de spectacles, lieu d’exposition, fablab, café-restaurant et espace solidarité insertion, l’Atelier de l’Arsenal propose un programme mixte dans des espaces partagés et modulables.

Au sein de l’équipe composée de REI Habitat, Icade, SO-IL, laisné roussel, WoMa, YCPB et Atelier Georges, Manifesto a rassemblé des partenaires locaux (Institut du monde arabe, association Aurore, Fondation Tara Expéditions) pour créer un tiers-lieu qui combinera culture, insertion et making.

A travers la programmation culturelle de l’Atelier de l’Arsenal, Manifesto offrira une nouvelle scène à la jeune création en bord de Seine. Ouverture prévue en 2021.

© laisné roussel et SO-IL (Weiss images)

 

LiVE

Lauréat d’Inventons la Métropole du Grand Paris, le projet LiVE, porté par Maud Caubet Architectes, Manifesto, Hall Couture et Vinci Immobilier, pose, avec ses façades communicantes, un nouveau jalon de l’innovation numérique, sociale et culturelle aux portes de Paris. Puissant signal métropolitain en entrée de ville (Bagnolet/Montreuil), le programme de bureaux et tiers-lieu dédié aux textiles connectés redonne un souffle créatif à son quartier, grâce à son ancrage local et son fonctionnement invitant à la découverte et à l’émulation.

Manifesto a travaillé sur l’ancrage local du projet et identifié les partenaires. Manifesto poursuivra sa mission en tant qu’AMO culturelau sein du groupement pour accompagner la bonne préfiguration du lieu.

lIve CREDITS X2